Football Club Launaguet : site officiel du club de foot de LAUNAGUET - footeo

CdF : Interview de Jacques Piquemal

12 octobre 2012 - 09:26

Le « petit poucet » de la CdF en Midi-Pyrénées, Launaguet, rencontrera ce qui se fait de mieux au niveau amateur dans notre région, Luzenac. Rencontre avec Jacques Piquemal, l'entraîneur de Launaguet. Interview réalisé par le District HGMT.

District Haute-Garonne Midi Toulousain (DHGMT) : Launaguet fait un début de saison paradoxal ; poussif en Championnat et bon en Coupe de France où vous avez éliminé 3 équipes qui évoluent en Ligue (Castelginest, St Jean du Falga et Bouriane).

Jacques Piquemal (J.P.) : « Le problème est clair. Ce parcours en Coupe de France nous perturbe. Les joueurs ont un petit peu l'esprit ailleurs. Le groupe est solide, heureusement. Mais je pense qu'il faudra se réveiller à partir de Lundi. »

DHGMT : A vous entendre, cette Coupe de France a plus était un mal qu'un bien.

J.P. : « On ne s'attendait pas à vivre ça. La Coupe de France nous perturbe trop. Entre chaque tour, cela a été difficile de se pencher sur le Championnat. Comme je l'ai déjà dit, l'esprit est un petit peu ailleurs. Depuis la rencontre de Saint-Jean-du-Falga, en Coupe de France, on beaucoup de mal à se projeter sur la suite du championnat. Je pense qu'inconsciemment nous avons privilégié la Coupe de France au Championnat. Donc, vivement que cela se termine et que les têtes reviennent au Championnat. Après, il ne faut quand même pas trop s'affoler. La saison ne fait que commencer et l'on doit encore travailler et progresser. »

DHGMT : En attendant, ce week-end, l'actualité c'est la Coupe de France et cette rencontre face à Luzenac. Je suppose que vous connaissez votre adversaire ?

J.P. : « Certains joueurs un petit peu, par des connaissances. Sinon, je pense que c'est une très belle équipe et que ça deviendra de plus en plus une très belle équipe. Je les ai vu jouer la saison dernière et c'est très bon. En plus, ce n'est vraiment pas le meilleur moment pour les jouer. Ils enchaînent victoire sur victoire. »

DHGMT : Même si tout le monde connaît Luzenac, vous êtes-vous renseigné sur cette équipe ?

J.P. : « Je n'ai pas pensé à ça. Je m'occupe d'abord de mon équipe et puis la différence de niveau fait qu'il n'y a aucun intérêt à se renseigner. Ils sont largement au-dessus de nous. En plus, j'ai perdu 2 joueurs sur carton rouge face à Castelnau. C'est une difficulté supplémentaire. »

DHGMT : Justement, avec la différence de niveau, vous pensez mettre en place une façon spéciale de jouer ?

J.P. : « A quoi cela servirait ? On va jouer comme d'habitude. Je pense que tout le monde a envie de se faire plaisir. La seule chose, c'est que je ne voudrais pas que ça bascule dans le ridicule. Parce qu'attention, nous ne sommes qu'en Excellence. Il y a 7 niveaux d'écart. C'est énorme. »

DHGMT : Vous craignez le « carton » ?

J.P. : « Tout ce que j'espère, c'est que le moral à la fin de ce match soit bon. J'ai très peur qu'une lourde défaite nous pénalise pour la suite même si je pense que j'ai des joueurs suffisamment intelligents pour faire la part des choses. Ils savent que ce sera très difficile. Et de plus, je compte sur mes joueurs d'expérience pour expliquer aux autres la différence qu'il peut y avoir. »

DHGMT : Ne pensez-vous pas que votre chance puisse être que Luzenac fasse tourner ?

J.P. : « Même en faisant tourner, je pense qu'ils nous sont largement supérieur. Ils ont un gros effectif et même leur équipe réserve est en DHR soit largement au-dessus de nous. Il faut que l'on se dise que l'on rencontre Luzenac, une équipe de National. A nous d'essayer de nous mettre au niveau. On doit se dire qu'on est là pour faire un bon match de football. Mais la tâche sera rude. »

DHGMT : Cette rencontre reste quand même une fête ?

J.P. : « Bien entendu. C'est un honneur de recevoir Luzenac. Il y a beaucoup d'émulation à l'intérieur du club pour cette rencontre. On ne peut pas y échapper. Tout le monde est un petit peu attiré par ce match de Coupe de France. Accueillir Luzenac, on ne pouvait pas faire mieux. Nous avons cette chance là ; à nous de la respecter. »

DHGMT : Pour en revenir à votre équipe, comment la jugez-vous ?

J.P. : « Au début, je ne connaissais pas le niveau Excellence. Maintenant, je vois le niveau et je pense que nous avons une équipe qui vaut bien mieux que ce qu'elle a fait jusqu'à maintenant. Pour le Championnat, je pense que nous avons un bon effectif. On peut faire quelque chose mais c'est difficile à dire à l'heure actuelle. En tout cas, tout le monde travaille dans le même sens pour essayer de faire quelque chose de bien, de correct. Et puis, vivement Lundi, que l'on puisse enfin se consacrer à fond au Championnat. »

Commentaires

Aucun événement